-A +A

Quand tu seras majeur...en attendant c'est moi qui décide!

La question de l’enfance est aujourd’hui au cœur de nombreux enjeux sociétaux liés à l’évolution de la famille, de l’éducation et des territoires.
Le statut de l’enfant lui-même a profondément évolué depuis une vingtaine d’années avec l’adoption en 1989 de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant.
Les engagements pris à cette occasion ont conféré à l’enfant une place nouvelle et un pouvoir croissant dans nos sociétés ; sa parole est devenue depuis lors un élément incontournable dans les processus de décisions qui le concerne.
Aussi doit-il désormais pouvoir s’exprimer, faire entendre son point de vue et prendre une part active à la vie politique et citoyenne. En témoigne p. ex. l’explosion des conseils municipaux des enfants depuis quelques années …
L’article 12 est sans conteste celui qui exprime le mieux ces nouvelles intentions : « Les états garantissent à l’enfant qui est capable de discernement le droit d’exprimer son opinion sur toute question l’intéressant, les opinions de l’enfant étant dûment prises en considération eu égard à son âge et à son degré de maturité ».
Reste toutefois à savoir ce qui se cache sous les expressions « capable de discernement » et « degré de maturité »… ?
Car la participation des enfants se heurte souvent dans les faits à la difficulté des adultes à les considérer autrement que comme des êtres vulnérables qu’il faudrait protéger et sécuriser des épreuves de la vie adulte.
Combien de fois avons-nous entendu ou énoncé la fameuse formule du « Quand tu seras grand, tu feras ce que tu voudras, mais pour le moment c’est moi qui décide ! ».
C’est que la participation des enfants dépend étroitement de la manière dont nous les percevons et les considérons, comme des adultes miniatures (et immatures) ou alors comme des êtres politiques à part entière dotés de droits et de devoirs spécifiques.
Toute la difficulté est de trouver le bon équilibre, en considérant l’enfant comme un être responsable, mais sans pour autant lui accorder le rôle du prince aux pleins pouvoirs …
Avec :
Ariane-Matthieue NOUGOUA (UNICEF)
La participation des enfants et des jeunes : les engagements de la Convention relative aux droits de l’enfant et le rôle des élus locaux.

Damien BOONE (CERAPS, Lille 2),
La socialisation politique au consensus dans les conseils municipaux d'enfants : un travail de dépolitisation.

Etudiants de l’IRTS et du CRFPE,
La participation des enfants dans les structures médico-sociales (à partir d’une analyse de leurs terrains de stages respectifs).

Jean Marc GUERRIEN (Enseignant, Ecole élémentaire Lamartine Dunkerque),
Education à la citoyenneté en pédagogie Freinet
..............................................................................................................
Photo : Grève des écoliers de 1911, Angleterre (62 villes concernées).