-A +A

Dunkerque à la carte!

Halle aux sucres / Jeudi 18h / Conférence
Avec Jean François Pirson, regarder d’une manière singulière, l’espace du corps, les territoires et ses limites, le paysage...

La Plateforme / Samedi dès 9h / Arpenter le territoire, cartographie collective
Interstices : Dunkerque des îles : arpenter, glaner, cartographier

Jean-François Pirson invite une vingtaine de personnes à arpenter – en solo ou en duo – une partie du territoire de Dunkerque et à collecter des éléments pour élaborer une cartographie collective. Celle-ci sera réalisée en trois dimensions dans les salles du Laboratoire d’art contemporain La Plate-Forme et y demeurera quelques jours. Toute personne qui aime marcher et partager cette expérience avec d’autres, peut s’inscrire au workshop. L’inscription est un engagement pour la journée entière (9h30 à 18h30) qui se clôturera autour d’un verre et rassemblera un public plus large.

Gratuit sur inscription : plate.forme.ass@numericable.fr
Rendez-vous à La Plate-Forme, 67/69 rue Henri Terquem, le 30 avril entre 9h et 9h30
bien équipé pour marcher, avec sac à dos, sac poubelle ou autre contenant pour transporter les éléments collectés ; de quoi écrire ou dessiner, une éventuelle boussole ; votre pique-nique.

Déroulé
. 9h à 9h30, accueil,
. 9h30, exposé détaillé des étapes de la journée
. 10h, départ pour la zone à arpenter, à pied ou en transport public suivant la zone
. entre 14h et 15h, retour à La Plate-Forme pour travailler dans l’espace
. 17h, échanges
. 18h, ouverture au public

Inscriptions
pour ne pas qu’un désistement mette en péril le projet et ne prive une autre personne de participer, merci de prévenir au moins deux jours avant en cas d’impossibilité

LA PLATE-FORME / 67/69 RUE HENRI TERQUEM - DUNKERQUE
www.laplateforme-dunkerque.com
Gratuit sur inscription : plate.forme.ass@numericable.fr

Dans le cadre du projet INTERSTICES, du 26 mars au 20 mai 2016, la Halle aux sucres, l'Ecole Supérieure d'Art, Fructose, La Plate-Forme et la Galerie Robespierre s'unissent pour modifier les codes : décentrer les regards, déplacer les lignes, explorer des marges pour imaginer des situations alternatives, créer des installations temporaires et proposer des espaces transitoires, sur le territoire.